Note d’intention

EElogofinal EU flag-Erasmus+_vect_POS

Lecture, écriture dans un contexte de mutation numérique : quels enjeux ?

Le projet européen

Le numérique génère des mutations sans précédent dans nos sociétés. Aussi, à l’initiative d’une association culturelle française, 10 partenaires, ONG, municipalités et établissements scolaires de cinq pays européens – Autriche, Belgique, France, Pologne et Roumanie- se sont unis pour mener une réflexion sur l’impact de cette révolution culturelle planétaire sur les apprentissages de la lecture et de l’écriture.

Invitée à rejoindre ce partenariat, la Maison du Livre est une asbl subventionnée par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui organise depuis 1997 des activités centrées sur l’accès au livre, à la littérature, à la lecture et à l’écriture sous toutes les formes et pour tous les publics: des rencontres, des expositions à thèmes littéraires et des ateliers et stages d’expression écrite pour tous les goûts et tous les niveaux. Notre trimestriel d’information, Debout les Mots!, est envoyé gratuitement, ainsi qu’une lettre électronique hebdomadaire. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter nos actualités et nos archives sur le site www.lamaisondulivre.be.

Le champ des interrogations

Les partenaires de ce projet Erasmus + ont décidé de mener différentes recherches pour appréhender, à notre échelle, les enjeux de cette évolution complexe, spécifiquement en ce qui concerne les changements dans les apprentissages de la lecture et de l’écriture entraînés par les nouvelles façons de lire et d’écrire.

Quelques-unes des principales interrogations qui nous motivent:
– Comment dans les lieux culturels et éducatifs pouvons-nous accompagner, voire anticiper ces changements ?
– Comment, et pour quels types de bénéfices, intégrer les évolutions récentes dans les apprentissages de la lecture et de l’écriture?
– Que faire pour renforcer la lutte contre le décrochage scolaire, contre l’illettrisme et l’analphabétisme, pour endiguer les écarts qui se creusent et favoriser l’insertion professionnelle ?

Il nous incombera, ensuite, de partager largement, via de multiples media, le résultat de ces recherches et des éventuels outils identifiés.

Les partenaires

Ce projet est porté par la Ville de Saint-Raphaël (Var-France), en coopération avec 9 partenaires:

MEDIATEM est un réseau français de 10 médiathèques dont la médiathèque de Saint Raphaël est l’élément phare, avec 5 pôles de références et un pôle Numerilab en avant-garde;

Le Lesezentrum en Autriche est une association qui soutient les bibliothèques publiques et scolaires de la Styrie et dont les salariés travaillent dans la formation des bibliothécaires au niveau régional et national;
Le lycée de Pelplin, en Pologne, s’adresse à des jeunes en difficulté scolaire, forme des apprentis imprimeurs qui échangeront avec des apprentis graphistes français du lycée Golf Hôtel de Hyères;
Le lycée Petru Rares, en Roumanie, crée une plateforme d’élèves spécialisés en nouvelles technologies autour d’un projet de création digitale avec une classe media du Lycée Saint-Exupéry de Saint Raphaël en France;

La Maison du Livre, association sans but lucratif (cf loi 1907en France);

L’équipe qui pilote le projet en France aux côtés des services culturels de la Mairie de Saint-Raphaël est constituée de trois associations :
les Ailes du vent, promotion des écritures du monde, à l’origine du projet;
Maltae, mise en valeur des territoires culturels;
Ariana, Ingénierie et conduite de projets internationaux.

Rencontres, résidences, échanges de lycéens et temps forts se déroulent de septembre 2014 à juillet 2016, et différents temps de travail ont pris, prennent et prendront place à tour de rôle au sein de chaque pays.

Temps forts

Les différents partenaires ont initié, depuis septembre  2014, des journées d’études, des protocoles scientifiques, des échanges entre lycéens, des résidences et expositions artistiques, des expérimentations avec des enfants et des lycéens, des conférences publiques avec des experts reconnus de différentes disciplines.

Parmi les interventions et expertises soulignons notamment celles de:

– Jean-Luc Velay, chercheur en neurosciences cognitives :
Les changements cognitifs et cérébraux induits par les nouvelles technologies
–  Christophe Evans, sociologue :
Les pratiques de lecture contemporaines: un regard sociologique
–  Françoise Benhamou, économiste :
Le livre à l’ère numérique
–  Milad Doueihi, philosophe :
Pourquoi un  humanisme numérique ?

Pour écouter les conférences: http://lamaisondulivre.be/ecritsecrans/index.php/category/conference/
Pour une synthèse écrite: http://www.scriptanumerica.eu/project/temps-fort-n1-approche-scientifique/

On trouvera la présentation détaillée des partenaires, l’esprit du projet, le calendrier des événements, les descriptions des rencontres, la retranscription des exposés, etc. sur le site dédié: www.scriptanumerica.eu.

Et la Maison du Livre?

La Maison du Livre est en charge de l’organisation d’un temps fort en Belgique, du 17 au 20 septembre 2015, qui consiste en l’organisation d’un cycle de conférences, tables-rondes et témoignages portant plus particulièrement sur la question des  outils pédagogiques liés au numérique, au service des apprentissages en  alphabétisation.

L’équipe de la Maison du Livre ne travaille pas le domaine de l’alphabétisation stricto sensu.
En revanche, à partir de notre position privilégiée à la croisée des milieux associatifs œuvrant dans les domaines littéraire, d’éducation permanente, de formation et d’insertion, nous nous proposons de tenter de dresser un état des lieux de ce qui existe :
– sur le plan académique en matière de réflexions, analyses et publications pédagogiques;
– sur le terrain associatif en termes de projets pilotes, d’expériences diverses et de témoignages concrets de pédagogues, formateurs et apprenants.