Les érections de l’âme

Une lecture-spectacle conçue par André Versaille et interprétée par Christine Deppe et Bertand De Wolf.

Cette longue lettre à Louise Colet, sa maîtresse, Flaubert ne l’a jamais écrite telle quelle. A partir de sa correspondance (1851 à 1855, près de 250 lettres), André Versaille a bâti un "faux authentique", sorte de synthèse emblématique de la correspondance du Flaubert des années Bovary. Somptueux mélange de stoïcisme et de misanthropie, de générosité et de scepticisme, de férocité et de bouffonnerie, cette lettre nous révèle un Gustave Flaubert tonique, truculent en diable, aux antipodes de "l’ermite de Croisset" qui aurait choisi-l’art-contre-la-vie. Ce texte n’est pas seulement un témoignage exceptionnel sur la genèse au quotidien d’une grande oeuvre, il constitue également un très personnel Qu’est-ce que la littérature ? où ses idées sur l’art, le roman et la critique, Flaubert mêle des attaques vengeresses contre la bêtise et le grotesque de la vie, décochées d’une plume jubilatoire.

Cet exercice qui pourra effrayer quelques puristes, aboutit en fait à un résultat étonnement convaincant, auquel n’a pu parvenir qu’un grand amoureux de Flaubert : André Versaille - Patrick Kéchichian, Le Monde

Cette lettre qu’on supposerait vite fallacieuse, sait magnifiquement mettre en scène la vérité même de Flaubert - Evelyne Pieiller, Le Magasine littéraire

Il faut remercier André Versaille de nous avoir permis de mieux connaître Flaubert, et il faut espérer que son "faux authentique" sera présenté sur d’autres scènes - Jacques Hislaire, La Libre Belgique

Il faut découvrir toute affaire cessante cette lettre de l’auteur de l’Education sentimentale qu’André Versaille nous transmet, pour le formidable coup de pied au c... et à l’âme qu’elle nous transmet par procuration - Sophie Creuz, L’Echo

Ce spectacle sera précédé d’une causerie pleine d’humour et d’impertinence dans laquelle André Versaille nous parlera des écrivains qu’il a rencontré au cours de ses voyages dans le temps - oui, oui, dans le temps ! : Molière, La Fontaine, Voltaire, Senghor - et aussi Stradivarius.

Entrée libre et verre de l’amitié à l’issue de la soirée

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !