Archives 2011


Gladiateures (17/02-24/03) *
Art y Show 2001

L’univers du cordel

RENCONTRES


Théâtre : Petites histoires philo-zoo-phiques
(13&14/01) * Les Grands lunaires présentent : La vigilance secrète : (22/01) * Parcours d’éditeur : deux soirées avec les éditions Tétras Lyre : Passage de témoin (25/01) et la collection « Hors-Chant » et La Chambre (24/02) * Lecture-rencontre : Souvenirs d’Enfance (29/01) * Saint-Valentin : lecture dédicacée (14/02) * Trois maisons d’édition invitent Jacques Lacomblez (26/02) * Délits littéraires ! Tables rondes, buffet et spectacle (6/03) * La vie et l’écriture : Eva Kavian et Daniel Simon 8/03 *
Des murs qui tombent… Maison de Jeunes en expression (10/03) *
Rencontre avec Jeanne Cordelier (24/03) * Voix au chapitre : "Contes Glacés et Mots d’Amour" lus par les participants de l’atelier > mercredi 30 mars à 19 h * Quatrièmes de couverture ! Dans le cadre de « Je lis dans ma commune » (28/04) * Les pauvres font de la politique !Impacts, impasses, perspectives de la participation (2/05) * Voyage au pays du cancer : Lecture spectacle par « Le plaisir du texte » (11/05) * Deux jours de graff Le Centre de doc Lezarts Urbains, Farm Prod et la Maison du Livre présentent 2 jours consacrés au graff (13 et 14/05) * Soirée de poésie arabe avec Fatena Al Ghorra et Majid Matrood (21/05) * Lecture plaisir de mots debouts ! par les lecteurs du groupe « Voix Vives »(28/05) * Bibliothèque communale de Saint-Gilles : Je dis livres ! club de lecture * Lire dans les parcs * Soirée « Refaire le monde » autour du Petit dictionnaire amoureux du socialisme (30/06) * Pija : Prix Interrégional Jeunes Auteurs (2001) : Contes et nouvelles *

LES ATELIERS

Calligraphie japonaise * Calligraphie latine * Lecture à voix haute * Initiation au journalisme * Récit de vie

LES STAGES

Remise à niveau en français * Ecrire dans tous les sens * L’atelier du scénariste * BD manga pour les jeunes de 12 à 15 ans * Une semaine du Récit de vie : Les récits et la photographie *

LES STAGES D’ETE

Atelier des petites éditions * Entre le rire et les larmes * Reliure, etc. * Atelier de fabrication d’un livre collectif* Atelier de création d’affiches en sérigraphie



GLADIATEURES

Une exposition faite de « dialogues » entre artistes
pour témoigner contre les violences faites aux femmes

Vernissage : 3 mars 2011 à partir de 18h30 (au programme)
Exposition : jusqu’au 24 mars 2011 ; les mardis, jeudis et vendredis de 14h à 17h, les mercredis de 14h à 19h et les samedis de 10h à 13h.
Entrée libre

Le collectif et le projet « Gladiateures » sont nés de la rencontre entre Chantal Legendre Chanath, peintre et sculpteur, et Khadija Al-Salami, cinéaste, metteuse en scène du film Amina qui relate l’histoire d’une jeune yéménite mariée très jeune, accusée à tort du meurtre de son mari, et condamnée à mort. À partir de ce cas très concret de maltraitance envers les femmes, Chantal Legendre Chanath a imaginé des échanges avec d’autres femmes artistes sensibles à la problématique des violences faites aux femmes et à leur lutte pour gagner leur liberté.

C’est ainsi qu’est né l’événement « Gladiateures » qui a rapidement débouché sur une première exposition collective à Grenoble, en mars 2010, exposition dans laquelle les artistes présentes dialoguent, leur parole devenant poèmes, peintures, images et film d’animation.

Les œuvres montrées correspondent à chaque échange artistique avec Chantal Legendre Chanath. Cette exposition, comprend des peintures, des poèmes, des créations graphiques, un film d’animation, et une projection du film documentaire Amina.

Suite à cet événement, le collectif a souhaité faire circuler ce travail dans d’autres lieux afin que continue d’exister ce témoignage. C’est dans cet esprit que nous l’’accueillerons en mars 2011.

Mais pourquoi Gladiateures ?

« Gladiateures », symboliquement pour parler des femmes qui se battent pour vivre. Les Gladiateurs (hommes), n’existent plus, ce temps est heureusement révolu ! Les Gladiateures (femmes) ont existé, juste avant l’abolition définitive de cette pratique.
Dans ce travail artistique, nous nous situons uniquement dans la symbolique du terme et dans l’écho qu’il provoque dans nos mémoires.

Le gladiateur était un esclave, qui se battait sans l’avoir choisi, était sacrifié lors d’un rite funéraire chez les Étrusques, puis était tout aussi bien sacrifié à la distraction du public romain.
La femme violentée, humiliée, n’a pas choisi de l’être, et comme un gladiateur, elle est projetée dans l’arène de la vie, elle est conduite à lutter pour se défendre, à lutter pour sa dignité et à lutter pour toute autre blessure infligée.

Nous voulons témoigner pour toutes ces femmes qui luttent et parfois meurent sous les coups.
Nous souhaitons la disparition totale des violences, des blessures, des humiliations faites aux femmes.
Puisse notre parole d’artiste devenir l’épée qui abolira toutes ces souffrances.

Chantal Legendre Chanath

Eveil

Ça m’a pris un matin.
Ça aurait tout aussi bien pu me prendre un soir,
une nuit.
Le principal c’est que ça m’ait pris.
Ça m’a pris fort entre les tempes,
puis c’est descendu dans mon ventre,
comme une pierre, voyez ?

Jeanne Cordelier

L’EXPOSITION

SUR LA FEMME film d’animation réalisé par Marie-Zoë Legendre ; musique de Jérémie Lacoste et Gilles Vrillaux.

PHOTOGRAPHIES de Marie-Zoë Legendre

ELLES , Livre d’artiste
Regards croisés entre les vies d’Amina - Khadija Al salami et de Chantal Legendre Chanath.

ICI, ON DEFIGURE !
7 toiles de Stéfani Debout et 7 haïkus de Chantal Legendre Chanath.

AMINA ,bannières graphiques de Stéfani Debout réalisées à partir d’images tirées du film documentaire Amina de Khadija Al-Salami et dialogues en poèmes entre Stéfani Debout et Chantal Legendre Chanath.

PEINTURES SUR VERRE en dialogue avec les poètes :
Touria Ikbal - Marion Sellenet - Jaleh Chegeni - Maram Al Masri - Jeanne Cordedier - Leïla Ilhane - Ebtessam Al Mutawakkel - Fâtima-Al ‘Ashabî

LES AVENTURES DE H SANS MANCHE
Illustrations originales du livre de Jeanne Cordelier par Chantal Legendre Chanath.

L’ARBRE EN SOI , illustrations de Marion Sellenet pour le recueil de Chantal Legendre Chanath.

À L’ORÉE DU TEMPS , installation
Livre de verre contenant les textes de la correspondance avec Touria Ikbal, gravés sur des pages de verre et accompagnés de calligraphies. Accompagné d’un tapis réalisé autour de cet échange.

LES « GLADIATEURES » :

- Chantal Legendre, artiste peintre, sculpteure et poète, en échange artistique avec :
- les cinéastes : Khadija Al-Salami (Yémen), Marie-Zoé Legendre (France) et Cécile Gonnard (France).
- les poètes : Jeanne Cordelier (France), Touria Ikbal (Maroc), Jaleh Chegeni (Iran), Maram Al-Masri (Syrie), Leïla Ilhane (Yémen), Fâtima Al-Achabî (Yémen), Ebtessam Al-Mutawakkel (Yémen), Marion Sellenet (France)
- la plasticienne : Stéfani Debout (France)

Programme de la soirée de vernissage :

Durant la soirée, nous assisterons à une projection du film de Khadija Al-Salami Une étrangère dans sa ville , précédé de deux courts métrages réalisés par l’atelier de production Caméra-etc (Liège).

Une étrangère dans sa ville (Maïto Production, Yémen, 2005, 28’) raconte Najmia, "Petite étoile", qui a 13 ans, le sourire radieux et le regard franc. Dans la vieille ville de Sanaa, au Yémen, tout le monde la connaît.

Najmia, avec ses boucles offertes au soleil, est un défi vivant à des siècles de traditions ancestrales.
Insolente, insouciante, elle ne porte pas le voile.
Et la réalisatrice, Khadija Al-Salami, n’en revient toujours pas de l’avoir rencontrée.

Ce film a obtenu le 1er prix du Festival International de Beyrouth, le 1er prix du Court Vidéo Festival de Sousse (FIFEJ), le Prix du Jury Jeunes au Festival du film asiatique de Vesoul et a fait l’Ouverture du Festival International des Droits Humains à Genève.

La projection sera suivie de lectures de poésies avec Marie-Zoé LEGENDRE, Stéfani DEBOUT, Touria IKBAL, Jeanne CORDELIER, Jaleh CHEGENI, Maram AL-MASRI, Marion SELLENET, Khadija AL-SALAMI.

Dans le cadre de l’exposition :

- Le 24 mars à 20h

Rencontre avec Jeanne Cordelier

Le best-seller La Dérobade (Hachette Littératures, 1976 ; Phébus, 2007) l’a rendue célèbre du jour au lendemain. Cependant Jeanne Cordelier, née à Paris en 1944, quitte en 1980 l’univers de l’édition parisienne pour s’installer avec l’homme de sa vie en Suède, où elle a vécu dix-sept ans, ponctués de séjours à travers le monde. Elle est l’auteur d’une dizaine de recueils de nouvelles et romans, dont La Passagère (Hachette Littératures, 1981) et La Mort de Blanche-Neige (Stock, 1993).

Plus de trente ans après La Dérobade elle publie Reconstruction (Phebus, 2010).

Voici ce qu’en dit Benoîte Groult dans sa préface :

Reconstruction, c’est d’abord le livre de l’ivresse d’exister, de l’ivresse d’aimer. Par quel miracle la petite fille abusée à 11 ans par son père, l’adolescente livrée à 18 ans par sa mère à un proxénète qui allait la prostituer quatre ans et demi sur les trottoirs de Paris, avec épisodes dans ces « maisons d’abattage » où l’on envoyait les récalcitrantes pour les dresser, par quel miracle allait-elle découvrir l’ivresse de vivre enfin ? (...)

Ce qui a fait que le système se déglingue, c’est que je suis tombée amoureuse, mais pas amoureuse comme ça, folle amoureuse. À la vue de cet homme que j’avais su reconnaître sitôt aperçu, je retrouvais quelque chose qui datait d’avant la souillure.

Cette phrase, c’est sans doute le moment de basculement et la clé de tout ce livre (...) Cette reconstruction, c’est le versant lumineux de La Dérobade. On y retrouve ce qui avait assuré le succès phénoménal du premier livre de Jeanne Cordelier : ces traits de caractère insolites qui ont survécu aux drames de sa vie : la générosité, l’empathie, l’absence totale de rancune envers les artisans de son malheur et – oui, j’ose le dire – une fraîcheur d’âme et une capacité d’aimer intactes et aussi une poésie qui l’ont sûrement sauvée autrefois de la destruction (...)

Avec Chantal Legendre Chanath, illustratrice de Les Aventures de H, sans manches (BookSurge, 2005).

La rencontre sera animée par Gabrielle Lefèvre, journaliste.

Retour sommaire


ART Y SHOW 2011

Fête des ateliers et des stages

Retour sommaire


Le Théâtre de l’Anneau présente

Petites histoires philo-zoo-phiques


- Les jeudi 13 et vendredi 14 janvier à 10h et à 14h

Des animaux pas si bêtes s’interrogent sur le monde et le sens de la Vie.

Qu’est-ce qu’un véritable ami ?
Qu’est-ce que l’intelligence ?
Qu’est-ce que la mort ?
Que fait-on avec sa force ?
Faut-il être deux pour être amoureux ?

Petites et grandes personnes sont invitées, à travers quelques histoires, à découvrir ces animaux qui pensent, à explorer les questions qu’ils suscitent, à formuler des réponses, échanger des idées, bref, philo-zoo-pher !

En cours de spectacle, les comédiens proposent aux jeunes et moins jeunes spectateurs de prendre la parole et de s’exprimer à propos de l’histoire à laquelle ils viennent d’assister.

Les textes sont adaptés de l’album Tête à tête de Geert de Kockere (Editions Milan- Jeunesse)

Dramaturgie et mise en scène :
Ariane BUHBINDER

Ce que la presse en dit :
(…) Outre l’intérêt de cette interaction et de cette réflexion commune, on apprécie beaucoup le jeu des comédiennes dont le faciès, le style et la gestuelle les rendent terriblement "animaux".

Sarah Colasse, Le Ligueur, octobre 2009


Information/ Réservation indispensable :
02/461-28-86 ou 0474/90-86-51.

Site WEB : www.anneautheatre.be

Retour sommaire


« Les Grands lunaires » vous invitent à

LA VIGILANCE SECRÈTE


- Samedi 22 janvier de 14h à 18h

En opposition au phénomène Facebook, un réseau sort du virtuel désincarnant et prend chair le temps d’un après-midi.

Organisme en soi, à la manière des bancs de poissons, des abeilles ou des vols d’étourneaux, ce réseau est constitué d’individus multiples, aux intérêts divers mais reliés les uns aux autres par un fil sensible et invisible.

Qu’ils soient écrivains, comédiens, humoristes, ventriloques, performeurs, plasticiens, enseignants, responsables d’un secteur culturel, relecteurs, conteurs, correcteurs, éditeurs, animateurs d’ateliers d’écriture, musiciens, chanteurs, critiques, créateurs textiles, marchands de bière, encourageurs, désinhibeurs, sourires de connivences, bons tuyaux, mentors, petits mots discrets, silences... Ils sont tous des amis et ces amis vous invitent à les rencontrer pour des moments de lecture et de projection, pour voir un bout de spectacle, pour écouter un morceau de musique, pour vous laisser surprendre, pour écouter un conte, pour manier un fil et une aiguille, pour un cri à pousser, pour déguster une bière...

Avec, notamment, Lorette GOOSSE (comédienne), Colette NYS-MASURE (écrivain), Françoise-LISON LEROY (écrivain), Anne LELOUP (éditions Esperluète, graphiste), Jean-Louis MASSOT (éditions Les Carnets du Dessert de lune, bricoleur de mots), Milady RENOIR (poète organique), Luc DUMONT (dramaturge), Marie- Andrée DELHAMENDE (pédagogue, agendiste, oraliste), Martine VERCRUYSE (chanteuse, petites coutures slow tenables), Thierry VAN ROY (musicien), Jean-Luc GEOFFROY (écrivain, ventriloque), Bruno ALAIN (comédien, plasticien), Michel HANIQUE (photographe), Nasser EFTEKARI (bières artisanales), Ariane CHARRIÈRE (paysanne), ...

Animation : Christine VAN ACKER (auteur)

Petite restauration et choix varié de bières artisanales.

P.a.f. : 4 euros, 2,5 euros étudiants et chômeurs, entrée libre pour les sans-papiers

Retour sommaire


PARCOURS D’ÉDITEUR… LE CYCLE CONTINUE

Tétras Lyre

Passage de témoin

- Mardi 25 janvier à 19h

La rencontre en Pays de Liège d’individus d’horizons multiples, mais stimulés par de communes préoccupations littéraires et artisanales, donne naissance aux éditions « Tétras Lyre » en 1988. Les éditions, présidées par le poète Marc IMBERECHTS, tentent depuis de créer un espace d’expression poétique et proposent un catalogue, à mi-chemin entre édition traditionnelle et livres d’artistes, qui accueille aujourd’hui des poètes et des artistes renommés tels que Léon Wuidar ou Michel Seuphor.

En juin 2010, Marc Imberechts décide de léguer son catalogue à une jeune génération de passionnés qui souhaite mettre son travail à l’honneur à l’occasion de cette soirée.

Nous découvrirons la collection « lettrimage », conçue de telle manière que les livres puissent être dépliés et exposés. La soirée rassemblera des poètes d’horizons multiples à l’image des fondateurs de la maison d’édition. Ainsi, le poète Jah Mae KÂN, auteur d’Héroïde funèbre à Semira Adamu, nous propose une poésie orale qu’il accompagne à la percussion. Nous accueillerons également le poète Philippe CLOES, auteur de Quand il ne restera que nos jambes, pour une lecture elle aussi enrichie d’un accompagnement musical.
La soirée se clôturera sur une lecture de la poète liégeoise Kathleen LOR, auteure du recueil Expirations.

La poésie, avant tout c’est vivre ; avant lire, avant écrire, avant peindre ou composer de la musique. La poésie est une présence active, une intensité dans la joie, dans la douleur, dans une plénitude. Entrer dans une danse, se perdre dans le plaisir de la musique oui mais avec l’esprit très clair, éveillé à son plaisir et à ce qui nous entoure.

Marc Imberechts

La collection Hors-Chant présente La Chambre

- Jeudi 24 février à 20h

La Chambre inaugure la nouvelle collection des éditions Tétras Lyre, intitulée « Hors-Chant ».

La particularité de cette collection est d’être articulée autour d’un dialogue entre un auteur et un artiste plasticien. Mais « Hors-Chant » se veut aussi lieu d’ accueil de projets littéraires hors normes, hors catégories, hors formats, bref hors-iginaux.

Cette soirée est l’occasion de présenter ce nouveau projet, cher à Tétras Lyre, mais surtout de découvrir le travail de Soline et Gaëlle De Laveleye.

La Chambre est un récit poétique continu dans lequel s’imbriquent véritablement les dessins de Gaëlle De Laveleye, qui au-delà d’illustrer le propos du texte font véritablement texte eux aussi. La réelle dépendance du texte et des images crée ainsi un univers unique et fascinant.

Je suis dans une pièce sans fenêtre depuis combien de jours suis-je sans fenêtre sans souffle immobile quand je cherche la sortie je sais qu’il y a une porte mais je ne peux pas je suis interdite je ne peux pas ouvrir cette porte comme dans ces rêves où menacés nous ne pouvons plus nous mouvoir le corps n’obéit pas.

Soline DE LAVELEYE est née à Bruxelles, elle a vécu en Italie et en Belgique, avant la Tanzanie où elle réside aujourd’hui. Elle écrit de la poésie, des nouvelles, du théâtre, des récits.
Certains de ses textes ont été publiés (revue Marginales, éd. l’Arbre à Paroles, éd. Luce Wilquin , éd. le Banc d’Arguin...).

Gaëlle DE LAVELEYE est née à Bruxelles, elle a obtenu en 2009 son Master en Graphisme à l’ERG, Bruxelles. Elle travaille depuis 2010 en tant que graphiste.

Entrée libre aux deux soirées

Retour sommaire


La Bibliothèque communale et la Maison du Livre présentent _

SOUVENIRS D’ENFANCE

- Samedi 29 janvier à 13h

Une lecture-rencontre par l’atelier « Voix Vives » de l’asbl « Pas Moi ».

Un florilège de brefs récits d’instants vécus dans l’enfance (ou l’adolescence) qui évoquent des évènements, émotions, anecdotes apparemment infimes ou spectaculaires et qui nous renvoient à la vulnérabilité qui était la nôtre à l’orée de notre vie.

Ces textes cueillis dans la littérature ou dans des témoignages d’auteurs parfois anonymes sont lus par les participants de l’atelier. C’est l’occasion d’un moment d’échanges autour des souvenirs, de l’enfance, des mots, des livres, du plaisir du texte… des ateliers de lecture.

« Voix Vives » est un groupe de lecture qui se réunit hebdomadairement pour lire à haute voix, échanger, explorer et préparer des lectures publiques.

Entrée libre

Retour sommaire


Venez faire la Fête à Gitla !


- Vendredi 4 février, de 18h30 à 21h

Animateur, animatrice, participant, participante à un ou plusieurs ateliers, partenaire culturel ou social, d’un jour ou au long terme, ancien(ne) collègue, enseignant(e), visiteur(se), stagiaire… ce vendredi est dédié à toutes vos idées, à toutes vos envies… de célébrer en beauté le départ de Gitla vers de nouveaux projets.

Quelques mots, un poème, une charade, une chanson, une déclaration d’amour, des fleurs, des bonbons, un air de guitare ou de hautbois ? Ne vous privez pas du plaisir de lui faire plaisir ! Quant à nous, nous vous invitons à lever vos verres à sa santé autour d’un petit buffet mitonné par nos soins, et à laisser s’exprimer vos souvenirs, vos émotions et vos voeux !

Pour que la fête soit réussie, prévenez-nous de votre présence avant le 1er février au 02/543.12.20 ou par mail à info@lamaisondulivre.be.

Retour sommaire


- Lundi 14 février de 19h à 20h

A l’occasion de la Saint-Valentin, offrez à la personne aimée…

UNE LECTURE DÉDICACÉE !

Vous l’aimez, vous voulez le lui dire… Faites-le avec un poème ou un texte d’amour choisi parmi ceux que vous préférez.
Car nous vous proposons de programmer vous-même cette avant-soirée ! Vous nous envoyez le texte d’amour de votre choix, et vous le dédicacez à la personne de vos pensées…
Le soir venu, une lectrice et un lecteur, tous deux comédiens professionnels, donneront vie et voix aux poèmes, odes à l’amour, haïkus, élégies, chansons… que vous leur aurez confiés, des plus romantiques aux plus érotiques.

Et ce, à destination de l’heureuse ou de l’heureux destinataire de votre message, qui le recevra sûrement avec félicité ! Et comme il est maintenant de tradition, nous vous offrirons le cocktail de bienvenue, les lumières douces, un accueil et une ambiance chaleureuse !

Vos interprètes ? Espérons qu’ils se rencontrent vite, car...

François BERTRAND, liégeois d’à peine plus de 35 ans, comédien filiforme au nez pointu, cherche jeune femme de 34 ans aux joues roses et rondes pour lecture publique et poétique.

Sophie PIRET, 34 ans, lectrice aux pommettes rieuses, cherche partenaire élancé au nez péninsulaire pour partager une heure lyrique et passionnée.

P.a.f. : 4 euros, 2,5 euros étudiants et chômeurs, entrée libre pour les sans-papiers

Attention : pour que tous les textes puissent être lus, nous vous demandons de respecter les règles suivantes :

– le texte choisi doit être un texte publié, et si possible attribué à un auteur ;
– il ne peut pas dépasser 3 à 4 minutes de lecture à voix haute (testez-la chose !) ;
– il doit nous parvenir avant le 8 février, par mail (y.vlaminck@ scarlet.be) ou par la poste.
– mentionnez à qui, et de la part de qui, il doit être publiquement dédicacé.

Retour sommaire


Rencontre avec le poète

JACQUES LACOMBLEZ


- Samedi 26 février à 16h

Trois petites maisons d’édition, Les Hauts-Fonds de Brest, Le Grand Tamanoir de Nevers et Quadri de Bruxelles ont en commun d’avoir publié des recueils du poète belge Jacques LACOMBLEZ durant la dernière décennie. Ce n’est pas rien, car cet auteur qui tire derrière lui 50 années en poésie, rassemblées en une douzaine de recueils, aime se faire rare et discret. La parution toute récente d’un choix de ses textes établi par l’éditeur Alain Le Saux, intitulé D’Ailleurs le désir (Editions les Hauts- Fonds) propose de pénétrer dans la forêt drue de la poésie de Jacques Lacomblez où se mêlent intimement classicisme, contemporanéité et surréalisme. L’automatisme cher à André Breton, ici jamais gratuit mais savamment structuré, de même qu’un certainhumour grinçant n’en sont pas absents.
Pour fêter cette sortie, ces trois maisons d’édition ont invité ce poète singulier pour une rencontre littéraire vivante, au cours de laquelle la comédienne Marie-Claire BEYER lira des extraits de son oeuvre.
Outre l’anthologie dont nous parlera Alain Le SAUX, seront présentés également les recueils Extrême du Temps et La Nuit Défenestrée publiés chez Quadri par l’éditeur Ben DURANT ainsi que la monographie illustrée qu’il lui a consacrée :
car Jacques Lacomblez est aussi peintre et dessinateur. Richard WALTER nous entretiendra de deux recueils qui ne figurent pas dans l’anthologie mais qui contiennent des textes drôles, « humoresques » et des aphorismes du poète : Le peu quotidien publié dans feu la collection « Libre Espace » chez Syllepse et Pages de Mégarde paru aux éditions Le Grand Tamanoir.

L’artiste sera également présent sur les murs, avec l’exposition de quelques-unes de ses aquarelles et de ses illustrations de livres d’autres poètes, ce qui permettra aux spectateurs de se promener dans son univers d’étrange et de merveilleux.

La rencontre sera animée par Carmelo VIRONE,écrivain et critique littéraire, et filmée par le réalisateur français Ludovic TAC qui réalise un film documentaire sur l’oeuvre du poète et peintre. (Si vous ne souhaitez pas être filmé, merci de le signaler à l’entrée).

La soirée est organisée en collaboration avec Espace Poésie.

Entrée libre

Retour sommaire


DÉLITS LITTÉRAIRES !

Tables rondes et théâtre

- Dimanche 6 mars de 14h30 à 21h

Ils sont belges, écrivains et juristes (ou criminologues). Ils s’illustrent dans différents genres. La fiction bien sûr, quand la justice et le crime sont présents dans leurs œuvres. Mais aussi les essais avec des études sur le polar, sur les relations entre le Droit et la Littérature, sur les procès historiques, ou sur les droits d’auteurs. Plusieurs d’entre eux parlent aussi bien la langue de l’imaginaire que celle de la critique. Certains ont été poursuivis par la justice. Qui sont-ils ? Nous vous proposons de le découvrir au cours de trois tables rondes thématiques et d’un repas convivial ouvert à tous.

AU PROGRAMME :

Accueil dès 14 heures

Droit et Littérature : des liaisons dangereuses ? par François OST, à 14h30

Cet exposé introductif sera surtout axé sur les différents courants de Droit et littérature, ainsi que sur l’importance de la littérature dans l’enseignement donné aux juristes dans la société actuelle.

- TABLES RONDES

Les fictions
Avec Foulek RINGELHEIM, Michel CLAISE et Bernard MOUFFE.
Animation : Nicole DEBARRE, journaliste à la RTBF.

Les essais
Avec Jean-Baptiste BARONIAN, François OST et Florence RICHTER.
Animation : Sophie CREUZ, journaliste à L’Echo

Les affaires judiciaires
Avec Pierre MERTENS, Alain BERENBOOM et Jean-Claude PIROTTE (à confirmer).
Animation : Jean-Claude VANTROYEN , journaliste au Soir.

Les tables rondes commenceront à 15h, 16h15 et 17h30 ; elles seront suivies d’un temps de débat avec le public, et d’une pause café et mignardises. Durant les pauses, les livres des écrivains seront en vente au stand librairie.

- REPAS

Les écrivains et le public sont invités à partir de 19h15 à partager le repas (buffet salé et sucré) préparé par l’équipe de la Maison du Livre.

- SPECTACLE

La Nuit la plus longue : Sade et Portalis au pied de l’échafaud
Vers 20h15, reprise d’extraits de la pièce de François OST, publiée aux éditions Anthémis et créée en octobre 2009 au Théâtre Comédie Claude Volter à Bruxelles, par Michel de WARZÉE et Jacques VIALA.

Le 8 Thermidor de l’An II de la République, la veille de la chute de Robespierre, Sade – l’auteur à scandale – et Portalis – le père du Code civil français – sont tous deux prisonniers dans une « maison de santé » parmi les fous.

Qu’ont bien pu se dire ces deux personnages emblématiques, respectivement figure du désordre et de l’ordre ? (…) Et que vient faire ici la sulfureuse Mademoiselle Lange ?

Cette journée a été élaborée avec la complicité du Groupe de recherche FNRS « Droit et Littérature », dirigé par François Ost aux Facultés universitaires Saint Louis à Bruxelles (FUSL), sur une idée de Florence Richter , membre du Groupe.

P.a.f. :

Après-midi : 4 euros, 2,5 euros étudiants et chômeurs, entrée libre pour les sans-papiers.
Spectacle : 4 euros, 2,5 euros étudiants et chômeurs, entrée libre pour les sans-papiers.
Après-midi et spectacle : 7 euros, 4 euros étudiants et chômeurs, entrée libre pour les sans-papiers.
Repas : 8 euros. Il est indispensable de réserver le repas avant le 28 février au 02/543.12.20

Retour sommaire


Eva Kavian et Daniel Simon se livrent :

LA VIE ET L ’ÉCRITURE


- Mardi 8 mars à 20h

Deux écrivains et animateurs d’ateliers d’écriture parmi les plus chevronnés en Communauté française publient chacun un livre sur leurs réflexions et pratiques d’animateurs. Quelle belle occasion de les accueillir sur scène, de recueillir les fruits de leurs expériences, de prendre le temps de les interpeller et peut-être, si vous le souhaitez, de vous faire dédicacer leurs ouvrages.

Eva KAVIAN, dans ce deuxième tome de Ecrire et faire écrire publié chez De Boeck et Duculot, poursuit et approfondit le travail entrepris dans son Manuel pratique d’écriture. Elle s’attache ici plus précisément à la narration. Qu ’est-ce qu’une histoire ? Comment la construire ? Comment rendre un personnage vivant ? Qu’est-ce qu’un personnage de fiction ?

Dans la partie pratique, l’auteure présente de nombreuses propositions d’écriture inspirées de 51 auteurs belges, de Charles de Coster à Xavier Hanotte en passant par Jacqueline Harpman ou Xavier Deutsch. Le livre est conçu pour les enseignants, mais s’adresse à un public bien plus large. Une jolie manière de découvrir des auteurs...

Eva Kavian, fondatrice de l’association Aganippé, a reçu en 2004 le prix de l’Académie des Lettres pour son travail dans le secteur des ateliers d’écriture et le prix Marcel Thiry 2006 pour son roman Le rôle de Bart.

Pour Daniel SIMON, c’est lors de la troisième séance d’un atelier d’écriture que tout est en place : les relations, les exigences, les projets, les désirs de textes, les incertitudes et les tâtonnements inspirés…

Dans La Troisième séance , paru chez Couleur Livres, il relate ses observations et réflexions, ses interrogations, ses enchantements et les dynamiques qui se mettent en place dans le cadre des ateliers qu’il anime. Daniel Simon publie des poèmes, des nouvelles, du théâtre, des essais, anime des ateliers d‘écriture depuis les années septante, dirige la collection Je chez Couleur Livres.

Durant la rencontre, il nous fera découvrir les dessins de Christine Mobers, illustratrice de La Troisième séance.  L'écriture, c'est ma vie par Christine Mobers {JPEG}

La rencontre sera ponctuée d’interventions de Thierry LEROY , secrétaire général de la revue Indications et éditeur de Parenthèse , la revue des ateliers d’écriture.

La soirée sera animée par Carmelo VIRONE , critique littéraire et écrivain.

Entrée libre

Retour sommaire


Maison de Jeunes en expression

DES MURS QUI TOMBENT…


- Jeudi 10 mars à 19h30

Qu’est-ce qu’une Maison de jeunes ? Quelles sont ses missions, ses enjeux ? Quel rôle jouet- elle dans un quartier ? Quelle place offre-telle à la création ? Quels rapports les jeunes ont-ils avec leur Maison ?

Julien BALFROID coordonne depuis plusieurs années la Maison de Jeunes XL ’J, située dans un quartier populaire de Bruxelles. Au départ de son expérience personnelle, il retrace l’histoire, parfois tumultueuse, de ce centre, en le situant dans le contexte ixellois, et évoque quelques-unes de ses réalisations les plus significatives : toutes ces formidables aventures collectives où les jeunes ont montré leur capacité à créer, à s’organiser pour atteindre leurs objectifs, à assumer leurs responsabilités, à exprimer leur solidarité… Son récit s’accompagne de réflexions sur ce qui fait la spécificité d’une Maison comme XL’J. Au centre de ses interrogations : l’apport de la création artistique dans le processus d’émancipation des jeunes.

Des murs qui tombent - Maison de Jeunes en expression de Julien Balfroid est une publication du Service de la Jeunesse éditée par Couleur Livres. Cette soirée est organisée en partenariat par le Service de la Jeunesse de la Communauté française et la Maison du Livre.

Entrée libre

Quelques photos de la soirée

Retour sommaire


Voix au chapitre



- Mercredi 30 mars à 19h
« Contes Glacés et Mots d’Amour »
lus par les participants de l’atelier « Voix au chapitre » :

Un cocktail de petits contes à servir glacés (Jacques Sternberg), qui sèmeront le doute en nageant dans l’absurde, suivi et réchauffé par quelques lettres d’amour (d’auteurs connus ou anonymes) qui nous ramèneront dans un réel parfois cruel.

Chaque atelier de lecture à voix haute se termine par une lecture publique des participants : une occasion de se rencontrer autour de la lecture, des contes, des lettres, du glacé, du chaud et des ateliers de lecture à voix haute.

Entrée libre

Retour sommaire



QUATRIÈMES DE COUVERTURE !


Dans le cadre de Je lis dans ma commune

- Jeudi 28 avril de 18h30 à 20h30

A l’occasion de l’opération « Je lis dans ma commune », le Collectif Alpha, la bibliothèque communale et la Maison du Livre vous proposent une avant-soirée littéraire, conviviale et ludique.

Au programme :

Vers 18h30 : Représentation par le groupe théâtre du Collectif d’extraits de « Au travers des oliviers » ;
Vers 19h : Invention par le public d’histoires collectives sur le principe du cadavre exquis, à partir de « boîtes à histoires » créées par les apprenants autour de personnages, de lieux et d’événements. Le micro passera de main en main… attention, risque de nombreux fous rires ! Chaque personne qui aura contribué à raconter l’histoire recevra un chèque-livre !
Vers 19h45 : Apprentissage collectif d’une chanson
surprise, et chant a capella à 2, puis 3, puis 4 voix...
Vers 20h : Verre de l’amitié.

Entrée libre

Retour sommaire



LES PAUVRES FONT DE LA POLITIQUE !


Impacts, impasses, perspectives de la participation

- Lundi 2 mai de 12h à 14h30


Suite au colloque organisé le 17 mars par l’Agence Alter, la FCSS, le Forum bruxellois de lutte contre la pauvreté et le CBCS, les mêmes vous invitent à participer à trois midis de réflexion, au cours desquels les conclusions du colloque seront débattues avec des organisations actives sur le terrain.

Le mardi 5 avril au CPAS de Saint-Gilles, avec le Réseau européen des associations de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (EAPN) et le Service Fédéral de Lutte contre la Pauvreté et l’Exclusion.

Le lundi 2 mai à la Maison du Livre, avec le Centre d’appui et d’aide aux sans-abri (La Strada) et le Centre régional d’appui en cohésion sociale (CRAcs).

Le mardi 10 mai à Namur, avec ATD Quart-monde et le Réseau Belge de Lutte contre la Pauvreté (BAPN).

Chaque rencontre se déroulera de 12h à 14h30.

Entrée libre.

En savoir plus : http://www.lespauvresfontdelapolitique.be

Retour sommaire


VOYAGE AU PAYS DU CANCER


Lecture spectacle par Le plaisir du texte

- Mercredi 11 mai à 20h

Peut-on parler du cancer avec distance et humour tout en l’affrontant ? Peut-on témoigner « en direct » avec force, tendresse, volonté, férocité pour lutter contre la maladie ? Peut-on rendre collectif ce qui, la plupart du temps, est caché, tabou, tu ? C’est ce que fait Chantal Myttenaere. Lorsqu’elle apprend qu’elle a un cancer, elle recourt, pour le combattre, aux armes qui ont caractérisé toute sa vie : l’écriture et le partage.

Son Voyage au pays du cancer ne se fera pas en solitaire : un véritable réseau, sa « barrière de corail » comme elle l’appelle, se met en place, lui apportant soutien, réconfort, chaleur, et en recevant autant en retour. Des dizaines de mails, sms, messages en tous genres s’échangent, nourrissent son écriture, prouvant que la solidarité organisée et gratuite existe, qu’elle est une arme de combat efficace. Chantal Myttenaere offre ce témoignage aux autres victimes de cette maladie sournoise pour leur dire de ne jamais baisser les bras, de ne pas se laisser enfermer dans le silence, de ne pas se laisser enfermer tout court… Et, en parlant de la mort, elle écrit un livre sur l’amitié et l’amour...

Marie-Christine DUPREZ et Brigitte DEDRY, de l’association « Le plaisir du texte » asbl, donneront en lecture des extraits de ce témoignage à la fois implacable, drôle et bouleversant.

P.a.f. : 4 euros, 2,5 euros étudiants et chômeurs, entrée libre pour les
sans papiers

Retour sommaire



DEUX JOURS DE GRAFF


- Vendredi 13 et samedi 14 mai

Le Centre de doc Lezarts Urbains, Farm Prod et la Maison du Livre présentent 2 jours consacrés au graff.

Au programme :

Une visite guidée à travers la ville. Les murs de nos villes sont devenus des ateliers d’artistes en plein air dont l’accès est libre, il suffit d’avoir la curiosité de lever les yeux.
La particularité de ces œuvres est de ne pas se découvrir à l’abri d’un musée mais bien comme un jeu de piste dans la ville. Elles ne prennent tout leur sens que par leur inscription dans l’espace public.

Des spécialistes et des artistes nous donneront quelques clés pour décrypter les signatures sauvages, les drôles de personnages et autres lettrages.

La réalisation d’une grande fresque à la Maison du Livre par le collectif bruxellois Farm Prod (organisateur du festival Kosmopolite en Belgique) et Sonic, un des pionniers de cet art à New York dans les années 1970.

Projection d’un documentaire sur le graff à la Maison du Livre.

Stand documentaire sur le graff et le street art.

Pour des infos plus complètes et précises, rendez-vous prochainement
sur www.lezarts-urbains.be et sur www.lamaisondulivre.be.

Retour sommaire



SOIRÉE DE POÉSIE ARABE


- Samedi 21 mai à 19h

Fatena Al Ghorra et Majid Matrood sont deux poètes arabes qui vivent à Anvers depuis quelques années.
Chacun d’eux lira des extraits de son œuvre en arabe, tandis que la traduction française sera projetée sur écran. Ensuite, Xavier Luffin animera une discussion entre le public et les deux artistes.

Fatena AL GHORRA est une journaliste et poétesse palestinienne née en 1974 à Gaza, où elle a étudié la littérature arabe.
Elle est l’auteur de plusieurs recueils de poésie, dont le dernier, publié au Caire en 2011, a pour titre Les trahisons du Seigneur. Différents scénarios. Son recueil précédent a été traduit en espagnol sous le titre Excepto Yo, certains de ses poèmes ont également été traduits en anglais et en français. Une traduction de son dernier recueil est en cours.

Majid MATROOD, né en 1963 a dû quitter l’Irak sous le régime de Saddam Hussein. Il a participé à divers festivals de poésie, en Belgique et en France notamment.
Il est l’auteur de trois recueils de poésie. Certains de ses poèmes sont parus en néerlandais dans un ouvrage collectif intitulé Aangeboord Talent (2011).

Xavier LUFFIN enseigne la langue et la littérature arabes à l’Université Libre de Bruxelles ; il a traduit plusieurs romans et recueils de nouvelles d’auteurs arabes.

Pa.f. : 4 euros, 2,5 euros étudiants et chômeurs, entrée libre pour les sans papiers.

Retour sommaire



LECTURE PLAISIR DE MOTS... DEBOUTS !


- Samedi 28 mai à 13h

Les lecteurs du groupe Voix Vives vous livrent un florilège de textes choisis chez des auteurs connus ou anonymes, d’Ovide à Jim Harrison, qui parlent du plaisir des mots, des livres, de dire, de lire, d’écrire...
Un moment propice pour la rencontre et l’échange à propos des textes et des ateliers de lecture.

Entrée libre.

Retour sommaire



Présence et Action Culturelles , les Editions Aden et la Maison du Livre
on le plaisir de vous inviter à la première soirée

« Refaire le monde »
(Pour retrouver le plaisir du débat politique !)


autour du Petit Dictionnaire amoureux des socialismes de et avec Jean CORNIL , Anne DEMELENNE , Isabelle GRIPPA , Yvan MAYEUR , Yanic SAMSUN et Olga ZRIHEN .

- Le jeudi 30 juin à partir de 20h00 à la Maison du Livre

Nous vous proposons une soirée de rencontres, d’échanges, de débats, d’interpellations, de rêves, de musiques avec Maurice BLANCHY, de lectures de textes par Isabelle PATERNOTTE et Patrick LERCH pour dialoguer, en toute convivialité autour d’un verre, sur nos visions du socialisme et de nos plans pour sortir de la logique du capitalisme et ouvrir nos imaginaires…

En présence des auteurs du livre

Entrée libre à toues et tous - Drink offert

Nombre de place limités. Réservation indispensable auprès de Yannick Keepen au 02/545.77.67 (yannick.keepen@pac-g.be)

Le Petit dictionnaire amoureux des socialismes

Ce n’est pas un traité de sciences politiques, ni une analyse de structures trop connues, ni un recueil de slogans faciles. C’est un vrai dictionnaire, dont les notices ont été écrites à six voix, engagées, celles de Jean Cornil , Anne Demelenne , Isabelle Grippa, Yvan Mayeur, Yanic Samzun , Olga Zrihen. Six auteurs émerveillés ou indignés par ce qu’ils vivent, ou par ce qu’ils ont vécu.

Ça commence avec Admirations, analphabète, appartenance, art,… ; Badinter, Belgique, Bialek, Bologne, Bourdieu, Brecht… ; et on enchaîne sur camarade, Commune de Paris, Cools, Costa-Gavras, culture… ! Viennent ensuite (mais j’en passe !) Daily Bul, de Beauvoir, décolonisation, donneur de leçon, échec du socialisme ; Front populaire, Guernica, grèves de femmes ; insoumission, Internationale, etc. De six lignes à deux pages par article, jusqu’à Zola et Zebda, en passant par pacifisme, pauvreté et Porto Alegre, cela fait plus de deux cents pages. C’est éclectique et vivifiant. Ce n’est pas le Petit Larousse ni le Grand Robert, mais la liste est longue des sujets qui prêtent à méditation. On ne s’y ennuie pas un instant.

Le titre précise bien qu’il s’agit « des » socialismes. Au pluriel ! C’est donc une constellation d’idées, d’expériences, de concepts, de valeurs. Face au triomphe des valeurs marchandes, face au désenchantement, les auteur(e)s assument ce florilège d’émerveillements et d’indignations. Avec une postface de Xavier Mabille, qui situe l’exercice dans l’histoire.

Le Petit dictionnaire amoureux des socialismes est une initiative de Présence et Action culturelles (PAC – agir par la culture) www.pac-g.be . Il est publié aux éditions ADEN ( www.aden.be )

G.V.

Retour sommaire



ATELIERS


Calligraphie Japonaise


Respirer et Sentir. L’encre et le pinceau


À la croisée de l’écriture et du dessin, la calligraphie japonaise lie le souffle et le geste pour former une écriture imagée pleine de poésie.
Amoureux de l’écriture, peintres, amateurs de culture asiatique, curieux de tous poils : venez apprivoiser et découvrir cet art hors du commun, qui en échange d’un peu de patience et de concentration vous apportera détente et sérénité !

Animé par : Satoru TOMA, artiste calligraphe et photographe
Dates : 10 lundis de 18h30 à 20h30
du 24 janvier au 4 avril
Prix : 120 euros, acompte de 60 euros, possibilité de verser le solde en 2 mensualités de 30 euros

Retour sommaire


Calligraphie latine


Comment un art peut devenir une passion ?
Si vous vous inscrivez aux ateliers de calligraphie latine, Paul De Beys vous transmettra le virus ! Il vous fera découvrir les lettres latines, de la Cursive ou la Romaine à la Rustica en passant par l’Onciale et vous en fera voir de toutes les couleurs !

Animé par : Paul De BEYS, calligraphe
Dates : 15 jeudis du 27 janvier au 26 mai de 18h30 à 20h30
Prix : 180 euros, acompte de 60 euros, possibilité de payer le solde en effectuant 2 versements mensuels de 60 euros ou 4 de 30 euros

Retour sommaire


Atelier de lecture à voix haute :

Voix au chapitre

Cet atelier, qui s’adresse à tous ceux et celles qui souhaitent s’initier (ou se perfectionner) à la lecture à voix haute de textes destinés à un public adulte, vous propose un itinéraire en dehors des habitudes pour découvrir des chemins de parole et de transmission, une promenade gourmande à travers la littérature d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs.
Il vous invite à développer des axes de travail personnel au gré d’un parcours collectif :

- Travail de la voix et du texte (déplier le sens, volume de voix, s’adresser, soutenir…)
- Incarnation (ses difficultés, ses avantages, ses limites)
- Préparation d’une lecture publique à la bibliothèque
- Lecture à plusieurs voix de courtes nouvelles ou fragments de texte.
Nous ferons aussi circuler les textes de manière à entendre une voix puis une autre sur les mêmes mots. Les participants pourront aussi proposer des textes dont ils sont les auteurs.

Animé par : Christine HENKART
Dates : du 26 janvier au 6 avril
10 mercredis de 18h15 à 20h15, en ce compris une
lecture publique
Prix : 120 euros, acompte de 60 euros, possibilité depayer le solde en effectuant 2 versements mensuelsde 30 euros

Retour sommaire


Initiation au journalisme

Au fil des ateliers, découvrez les bases d’un métier à nul autre pareil : comment mettre en forme l’information ? Quel style, quel vocabulaire utiliser ? Comment attirer l’attention du lecteur – et la garder ? Comment trouver un
bon titre ? Un excellent « chapeau » ? Une merveilleuse « chute », etc. ? Apprenez, étape par étape, à écrire un reportage. A réaliser une interview, rédiger un éditorial, une dépêche, un billet, une critique (de livre, de cinéma,
de télévision….), un communiqué de presse, bref, l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour que les gens lisent votre article… et non celui d’à côté !
Pour débutants
Accès à un ordinateur souhaitable

Animé par : Ouri WESOLY
Dates : 10 mercredis de 18h30 à 20h30
du 26 janvier au 6 avril
Prix : 120 euros, acompte de 60 euros, possibilité de
verser le solde en 2 mensualités de 30 euros

Retour sommaire


Récit de vie

Ecrire à partir de soi ? Ecrire un récit de vie suppose que l’on puise volontairement en soi les éléments et les circonstances du récit.
Cette dynamique d’écriture invite aussi à travailler une forme. Rien ne se livre sans traitement, aucune écriture sans point de vue, sans « résonances internes »…
De quoi s’agit-il donc quand j’écris mon récit en « je » ou en « il ou elle » ? Pourquoi écrire mon récit de vie ?
Pour de multiples raisons, bien sûr, mais souvent pour transmettre, établir un bilan, écrire sans le malaise de l’imagination apparemment en panne. C’est aussi poursuivre en dix séances l’exigence et le partage des lectures, des conversations critiques, des explorations, des nouvelles pistes… Enfin, il s’agit de soutenir chez chaque membre de l’atelier une volonté d’aboutir à un résultat : créer une dynamique d’écriture.
Nous tenterons de jouer au "PetitPoucet" perdu dans la forêt cherchant sa piste dans les pierres du chemin…

Animé par : Daniel SIMON
Dates : du 7 octobre au 23 décembre
10 jeudis de 18h à 20h30 du 27 janvier au 7 avril
Prix : 160 euros, acompte de 60 euros, possibilité de
payer le solde en effectuant 2 versements mensuels
de 50 euros ou 4 de 25 euros

Retour sommaire

STAGES

Le français 100 fautes :


Remise à niveau en français

Problème d’orthographe, de syntaxe… Vous avez perdu l’habitude d’écrire, les mots sont devenus vos « maux » ; les « x », les « s » et consorts vous rebutent ; vous marchez à tâtons entre les « é » et les « er », les « a » et les « à » ; le vocabulaire vous manque, vous aimez découvrir ou redécouvrir de nouveaux horizons lexicaux…
Il n’est jamais trop tard pour franchir ces obstacles, apprendre à voir vos fautes, les comprendre, et ce dans un esprit de convivialité où le plaisir et le désir de progresser vous guideront à travers des exercices ludiques et la créativité.
Un aller sans retour qui vous invite à laisser derrière vous vos complexes en langue française, voilà ce à quoi vous convie Emmanuelle le temps d’un week-end.

Animé par : Emmanuelle MÉNARD, professeur de français et français/langue étrangère
Dates : 28, 29 et 30 janvier
Vendredi de 19h à 20h30, samedi et dimanche de 10h à 16h
Prix : 90 euros, acompte de 50 euros

Retour sommaire


Ecrire dans tous les sens

Jeux graphiques et plastiques à partir de l’écriture et du papier : mettons les mots dans tous leurs états !
Lâchons notre écriture, laissons-la prendre son envol et admirons les résultats. Déchirons, grattons, collons, enroulons, entremêlons les mots et les papiers, l’écriture et la matière. Réfléchissons aussi avec nos mains.
Relions sens et sensible, ouvrons des portes, donnons du souffle à notre geste écrit. Bref, grâce aux mots, amusons-nous avec légèreté et profondeur.

Accessible à tous.

Animé par : Anne-Marie VIN, plasticienne autoproclamée installatrice de mots, a peint durant des années autour de l’écriture. Elle travaille le papier et le livre avec humour et poésie, avec les mots comme fil conducteur.
Dates : 11, 12 et 13 février
Vendredi de 18h30 à 20h30, samedi et dimanche de 10h à 16h
Prix : 100 euros, acompte de 50 euros

Retour sommaire


L’Atelier du scénariste


Découvrir – Comprendre – Pratiquer les techniques du scénario

Le scénario est-il un art ? Le scénario est-il une technique ? Peut-on écrire sans scénario ? Suffit-il de raconter une histoire pour être scénariste ? Peut-on transmettre aussi des émotions et des secrets ? Un scénariste est-il un écrivain ? Ce stage est destiné à des adultes intéressés par l’invention et à la construction d’une histoire, dans le domaine du cinéma, mais aussi du théâtre et du roman. Il ne suppose aucune formation préalable, mais un goût pour l’écriture et un intérêt pour le cinéma.
Il s’agit d’un cycle complet de 18 heures, réparties sur trois jours : vendredi soir, samedi et dimanche toute la journée. Les personnes désireuses de s’inscrire à cette formation doivent préalablement rédiger une lettre de motivation précisant ce qu’est pour eux le scénario et ce qu’ils attendent d’un stage de ce type.
La lettre (si possible sous forme de mail) doit parvenir à l’adresse : lucdellisse@orange.fr pour le 24 septembre au plus tard.

Animé par : Luc DELLISSE, écrivain, scénariste et professeur de scénario à la Sorbonne et à l’Université de Bruxelles
Dates : 18, 19, 20 février et 15 mars
Vendredi de 18h30 à 21h, samedi et dimanche de 9h30 à 18h
Samedi 19 mars de 14h à 18h (*)
Prix : 145 euros, acompte de 45 euros, possibilité de verser le solde en 2 mensualités de 50 euros ou 4 de 25 euros

(*) La séance du 19 mars est destinée à une évaluation du travail effectué à la suite du stage, pour favoriser l’achèvement d’un projet personnel. Elle est réservée aux participants du stage de février et à ceux du stage du 8 au 10 octobre 2010 (pour ces derniers, la p.a.f. est de 5 euros).

Retour sommaire


Une semaine du Récit de vie :

Les récits et la photographie

Les photographies sont toujours fantomatiques…
Elles sont le reflet du temps qui passe et relient la personne à sa mémoire ou aux autres (la famille, le groupe, la société locale ou régionale).
Durant cinq après-midi, nous travaillerons à partir d’éléments biographiques puisés dans le patrimoine photographique de chaque participant.
Le principe est simple : une photo ou une séquence photographique par jour, un récit par jour et, à la fin de la semaine, une lecture publique des extraits choisis par les auteurs des textes. Une occasion de confronter des approches d’écriture et de lectures en public des récits de l’intime…
Ecrire un récit à partir d’une expérience photographique suppose de laisser émerger souvenirs, faits, dates, circonstances, et de raconter cette « histoire » qui aura « infusé » dans la mémoire (la sienne, celle des autres) tout au long d’une chimie étrange qui s’appelle l’écriture…

Animé par : Daniel SIMON
Dates : du 11 au 15 avril de 14h à 17h
Prix : 120 euros, acompte de 60 euros,
possibilité de payer le solde en effectuant 2 versements mensuels de 30 euros

Retour sommaire


BD Manga


pour jeunes de 12 à 15 ans

Vous aimez la BD et tout particulièrement le manga ? Voici un atelier très sympa où vous apprendrez à dessiner votre propre manga en vous initiant durant une semaine aux différents aspects du genre.

Au programme :
1. Création de l’histoire de vos personnages (le héros et le méchant, dessin et portrait psychologique)
2. Leur carte d’identité (pouvoirs, aspect physique ...)
3. Apprentissage du dessin de vos personnages (graphisme)
4. Aide au développement de l’histoire avec les héros de chacun
5. Réalisation d’une ou deux pages de manga
Alors amenez votre passion et vos idées, et nous les ferons progresser ensemble !

Animé par : Olivier CINNA, dessinateur professionnel de BD, est l’auteur de la série MR DEEDS – le mystère de l’étoile chez EP édition.
Dates : du 18 au 22 avril de 13h à 17h
Prix : 80 euros, acompte de 40 euros

Retour sommaire



LES STAGES D’ETE

Atelier des petites éditions

Pendant un week-end, venez découvrir différentes techniques artistiques, qui vous permettront de créer des petits carnets de voyage du quotidien. Chacun développera sa thématique personnelle au moyen de différents médiums :
collage, peinture, écoline, écriture, dessin, linogravure, retouche photo manuelle,…

Vous pouvez amener vos textes personnels ou ceux d’auteurs que vous affectionnez, des photos, des papiers originaux et nous les mettrons en page ensemble.

Venez expérimenter de nouvelles idées, soyez curieux de tout et réalisez des petites éditions improbables !

Animé par : Maud DALLEMAGNE, illustratrice et sérigraphe
Dates : samedi 2 et dimanche 3 juillet de 10h à 17h
Public : de 15 à 115 ans
Prix : 90 euros. Acompte de 50 euros, possibilité de payer le solde en effectuant 2 versements mensuels de 20 euros.
Nombre maximum de participants : 12

Retour sommaire



Entre le rire et les larmes


Le sourire est la perfection du rire

L’humour est un art difficile ! Il se décline sous tant de formes : noir, caustique, bon enfant…
Venez manier tour à tour les propos décalés, les situations cocasses, les associations insolites, l’exagération, l’équivoque… entre les interdits de notre enfance et les tabous du monde adulte.

En nous appuyant sur des textes d’écrivains d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs, nous mettrons en lumière une écriture individuelle et créative. Aucun pré-requis n’est nécessaire, le désir d’écrire suffit.

Animé par : Annick CHANTREL LELUC
www.parole-caracole.biz
Dates : vendredi 8 juillet de 18h30 à 20h30, samedi 9 et dimanche 10 juillet de 10h à 17h
Public : adultes
Prix : 120 euros. Acompte de 60 euros, possibilité de payer le solde en effectuant 2 versements mensuels de 30 euros.
Nombre maximum de participants : 12

Retour sommaire



Reliure, etc.

Lors de ce stage, découvrez comment réaliser un carnet cousu à partir de techniques simples. Les matériaux de récupération serontà l’honneur : chutes de papier, enveloppes usagées, emballages, photos…

En un après-midi vous apprendrez la technique, puis vous aurez une semaine pour réfléchirà un projet personnel ou une thématique.
Lors du deuxième après-midi vous mettrez en pratique les techniques apprises afin de réaliser votre carnet personnalisé !
Profitez-en pour donner une forme finale originale à vos créations (textes, dessins…).

Animé par : Corinne CLARYSSE
(Carnets Broleskine) www.broleskine.be
Dates : les samedis 16 et 23 juillet de 14h à 18h
Public : de 15 à 115 ans
Prix : 55 euros. Acompte de 35 euros, possibilité de payer le solde en effectuant 2 versements mensuels de 10 euros.
Nombre maximum de participants : 10

Retour sommaire


Atelier de création d’affiches en sérigraphie

Debout les mots, rameutez vos camarades les images, et exprimez vos opinions !

A l’aide de quelques ingrédients tout simples, d’une poignée de mots, d’un zeste d’images et d’une pincée de couleur, l’atelier vous offrira l’occasion de faire bouillir vos idées, flamber vos colères ou gratiner vos coups de coeur en
les couchant sur le papier.
Ces délicieux mélanges de langues écrite et visuelle pourront ensuite être reproduits en sérigraphie (sur papier et sur textile) avant d’être affichés ou portés en étendard sur vos vêtements préférés.
Amenez votre bonne humeur, vos idées, de quoi dessiner (pinceaux, crayons,…), un cutter et un tablier.

Animé par : TITOM et Yann FRANCESCANGELI
du collectif « La souris qui rugit »
Dates : du vendredi 19 au dimanche 21 août de 14h à 18h.
Public : de 15 à 115 ans
Prix : 135 euros. Acompte de 65 euros, possibilité de payer le solde en effectuant 2 versements mensuels de 35 euros.

Retour sommaire

INFOS ET INSCRIPTIONS :

Emel, Luis et Rachid vous accueillent au 02/543 12 20

Responsable ateliers et stages : Mélanie Ferrier 02/543.12.22

Prix Interrégional Jeunes Auteurs (2011) :
contes et nouvelles


Vous avez entre 15 et 20 ans, des choses à dire, marre de vous taire, marre du politiquement correct, envie de jouer avec les mots ?
Le Prix Interrégional Jeunes Auteurs est un concours littéraire pour les 15-20 ans, organisé simultanément en Belgique, en Bourgogne, en Champagne-Ardenne, en Franche-Comté, en Roumanie, en Suisse et en Vallée d’Aoste… qui aborde alternativement différents genres littéraires : les contes et nouvelles, le théâtre (pièce en un acte) ou le style épistolaire, la poésie… Il permet une première confrontation avec le public puisque les textes retenus sont publiés aux Editions de l’Hèbe, et offre aux lauréats l’occasion de partager leurs expériences lors de la remise des prix.

Prix : Une somme de 6.000 euros en espèces sera répartie entre toutes les oeuvres primées par le jury international.

Conditions de participation : Etre âgé(e) de 15 à 20 ans le vendredi 27 mai 2011. Le texte ne peut excéder dix pages dactylographiées en corps 12, il doit être original, inédit, et n’avoir encore bénéficié d’aucune récompense.

Deux catégories sont ouvertes aux participants : « français langue première, langue maternelle » ou « français langue seconde, langue apprise ».
Les participants doivent cocher la catégorie choisie.

Palmarès : Un jury de personnalités du monde des lettres se réunira à la fin de l’été 2011. Les participants seront avertis des résultats par courrier. La cérémonie officielle de remise des prix aura lieu en Roumanie du 24 au 27 novembre 2011.

Modalités du prix : Le texte sera accompagné du bulletin de participation (pour l’obtenir, rendez-vous sur le site web du Pija ) et d’une photocopie de la carte d’identité de l’auteur(e).

Les oeuvres seront envoyées,

au plus tard le vendredi 27 mai 2011,

à :

Prix Interrégional Jeunes Auteurs (PIJA)
c/o La Maison du Livre
28 rue de Rome
1060 Bruxelles
https://sites.google.com/a/pijabelgique.be/www2/
info@pijabelgique.be

  • L’univers du Cordel du 7 octobre au 5 novembre

    La littérature de cordel


    est une expression populaire majeure au Brésil, répandue à travers tout le Nordeste par les trovadores ou troubadours, repentistas, cantadores et emboladores, qui se défient et improvisent des vers en s’accompagnant de la viola, une guitare aux sonorités exubérantes.

    En lire plus
  • Rencontres/Débats octobre-décembre

    Sommaire : [sommaire#meyerovitch] > mercredi 19 octobre à 20h * Rencontre entre Zuca Sardana et Arnaldo Antunes > jeudi 3 novembre à 20h * 68, la génération qui voulait changer le monde : Un livre (...)

    En lire plus

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !