Sommaire :
> Isabelle Eberhardt
Ecrire au coeur de la culture de l’autre
Mercredi 21 septembre à 20h

> Eva de Vitray Meyerovitch
Une chercheuse d’absolu amoureuse de l’islam
Mercredi 19 octobre à 20h

 

Inanna est de retour à la Maison du Livre ! Après quelques années d’absence, cette association de femmes qui oeuvre pour l’égalité en droit entre les femmes et les hommes et en faveur de la solidarité avec les femmes victimes de violences de par le monde nous propose d’évoquer la mémoire de deux courageuses aventurières qui, chacune à sa façon, ont exploré les vastes terres inconnues de l'islam.

 

ISABELLE EBERHARDT
Ecrire au coeur de la culture de l’autre
• Mercredi 21 septembre à 20h


Il y a cent ans, vêtue en cavalier arabe, Isabelle Eberhardt, née à Genève en 1877, parcourait les pistes sahariennes et y partageait le quotidien des bédouins et des marabouts. Guidée par son désir d’écrire, elle a abordé et franchi les étapes qui font d'elle bien plus qu'un écrivain voyageur : un de
ces rares auteurs capables de s'exprimer au coeur de la culture de l’autre. S'agissant de l'islam, son oeuvre y puise une nouvelle actualité, celle de la confrontation Orient-Occident. Quand elle a disparu en 1904 à vingt-sept ans, noyée dans la crue d’un oued à Aïn Sefra, sud Oranais, elle possédait cette double identité, inscrite sur sa tombe : Isabelle Eberhardt, comme écrivain, et Mahmoud Saadi, comme baroudeur mystique du Sahara. Plusieurs biographies lui ontété consacrées, ses oeuvres complètes ont paru chez Grasset et sa correspondance chez Payot.

Avec Marie-Odile DELACOUR et Jean-René HULEU, auteurs de Le voyage soufi d’Isabelle Eberhardt, un essai paru aux Editions Joëlle Losfeld en 2008.

 

 

 

EVA DE VITRAY MEYEROVITCH
Une chercheuse d’absolu amoureuse de l’islam
• Mercredi 19 octobre à 20h


Intellectuelle brillante, écrivaine, traductrice, responsable du département des sciences humaines du CNRS après la seconde guerre mondiale, Eva de Vitray Meyerovitch est entrée en islam vers 1950, car à ses yeux L'islam oblige à reconnaître toutes les communautés spirituelles, tous les prophètes antérieurs. L'islam est le dénominateur commun à toutes les religions. On ne se convertit pasà l'islam. On embrasse une religion qui contient toutes les autres.
Une quarantaine d’ouvrages témoignent de ses recherches, qui ont fait d’elle l’une des meilleures ambassadrices d’un islam d’ouverture, de paix et d’amour.
Eva de Vitray Meyerovitch est décédée en 1999. Son oeuvre permet aujourd’hui à de nombreux Occidentaux de comprendre la portée et l’importance de l’Islam pour l’humanité, bien au-delà des discours stéréotypés des média.

Avec Marie-Odile DELACOUR et Jean-René HULEU, membres fondateurs de l’association Les amis de Eva de Vitray-Meyerovitch.

Contact Inanna : aa.aoua@gmail.com


P.a.f. : 4 euros, 2,5 euros étudiants et chômeurs, entrée libre pour les sans papiers.