Expositions


Les cent culottes * Littérature et numérique * Transpoesie * Babioles et trésors

LES CENT CULOTTES

Du 25 septembre au 4 octobre dans le cadre du Parcours d’Artistes

"Culottes parlottes" est un projet artistique participatif tout public initié par Valérie Provost. Invité.es à utiliser l’objet et la forme "culotte" à des fins d’expression personnelle, les participant.tes ont réalisé leurs oeuvres dans le cadre d’ateliers ou de manière individuelle. Iels utilisent ainsi le sous-vêtement comme espace intime poétique ou comme support de revendication d’égalité de genre et de visibilité des vulnérabilités. Ce ne seront pas moins de cent culottes qui seront exposées, réalisées par des personnes entre 7 et 91 ans.

Découvrez l’historique du projet sur le site de Valérie Provost

Ouverture de l’exposition :

- mardi de 12h à 14h
- mercredi de 14h à 19h
- samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h
- dimanche de 14h à 19h

Entrée libre

Atelier d’expression et de créativité en art textile - COMPLET !

Chacun.e pourra créer une oeuvre originale en broderie, couture, collage ou dessin au départ ou non d’un "vrai" sous-vêtement. Ces nouvelle culottes pourront être intégrées dans l’exposition le dimanche 4 octobre lors du finissage

Animé par Valérie Provost, psychologue et art-thérapeute
Date : vendredi 2 octobre de 18h à 21h
Lieu : Pierre Papier Ciseaux (107, rue Hôtel des Monnaies à Saint-Gilles)
Prix : gratuit
Inscription : m.ferrier@lamaisondulivre.be

Le journal d’une culotte - COMPLET !

Atelier fanzine qui permettra d’aborder l’écriture à travers le micro-récit et l’illustration grâce à des techniques libres (collages, dessins, linogravure, etc.). Il s’agira de créer une histoire courte relatant une anecdote ou une impression liée à une culotte. Il aboutira à l’édition d’un fanzine proposé aux visiteur.euses de l’exposition.

Animé par Mathilde Manka
Date : samedi 3 octobre de 14h à 18h
Prix : gratuit
Inscription : m.ferrier@lamaisondulivre.be


LITTÉRATURE ET NUMÉRIQUE

Du 25 septembre au 14 octobre - Vernissage en présence des artistes exposants le vendredi 25 septembre à partir de 18h dans le cadre de la nocturne du Parcours d’Artistes de Saint-Gilles.

La digitalisation et les algorithmes ouvrent de nouvelles façons d’écrire. L’architecture du récit va-t-elle s’affranchir de la linéarité ? Les histoires vont-elles s’écrire toutes seules ? Le spectateur-lecteur pourra-t-il intervenir dans le cours de l’histoire ? Interactivité, non-linéarité, écriture automatisée... Révolutions ? Fantasmes ? Impasses ? Marronniers ? Danger ? La mise en commun de différentes démarches croisant ces questions, où dialoguent arts plastiques, évolutions technologiques et expressions littéraires, devrait permettre au visiteur et à la visiteuse de réinterroger les notions de texte, de livre, de page, de parole, de récit... Et bien sûr de questionner sa propre place, son rôle de percepteur/lecteur.

Cinq installations pour raconter le monde autrement

- Living pages de Maxime Coton : dispositif de poésie en réalité virtuelle

- Les promesses d’un récit de Yoan Robin : installation interactive mêlant livre et vidéo.

- L’algolitérateur, La Voix au chapitre et Greffer des arbres : trois installations d’Algolit, groupe bruxellois impliqué dans la recherche artistique sur les algorithmes et la littérature.

La Maison du Livre n’a pas vocation d’être un acteur en arts numériques. Nous pensons en revanche qu’il existe une intersection avec la littérature et la poésie, qui gagnerait à être interrogée comme une source de possibles dans les pratiques narratives. Peut-on pour autant imaginer un livre immatériel, sans auteur, dans lequel des fragments de hasards s’agenceraient librement pour ne s’adresser à personne ? Les nouvelles pratiques permettent-elles de décrire au plus près l’état de notre société ou traduisent-elles au contraire un renoncement, au profit d’un monde atomisé de bulles algorithmiques ? Ces questions seront également posées, en ce compris de manière critique, lors des rencontres que nous proposerons autour de cette exposition.

Nous voulons cependant l’événement ludique, immersif et prospectif. Les liens avec l’Oulipo sont assumés : Algolit se réfère abondamment à Georges Perec, Les promesses d’un récit renvoient à Si par une nuit d’hiver un voyageur d’Italo Calvino et Living pages explore et explose l’espace de la page, la renvoyant à un territoire immersif, virtuellement infini.

Nous naviguerons ainsi entre un vent salutaire de remise en question généralisée et une inévitable frustration de se confronter aux limites. Non, tout n’est pas magique, immatériel et facile, mais oui, de vastes territoires restent à explorer pour qui veut tenter l’aventure immémoriale mais sans cesse renouvelée de raconter notre monde.

Ouverture de l’exposition :

- mardi de 12h à 14h
- mercredi de 14h à 19h
- samedi de 11h à 13h
- dimanche de 14h à 18h

Ouverture exceptionnelle dans le cadre du Parcours d’artiste les samedis 26/09 et 03/10 de 14h à 19h

Entrée libre


TRANSPOESIE

Du 6 au 18 octobre

Le festival Transpoesie fête ses dix ans d’existenc ! Organisé par EUNIC Brussels (le réseau des centres culturels européens à Bruxelles), il célèbre la diversité des langues à travers ses expressions poétiques. Comme de coutume, de mi-septembre à mi-octobre, les transports publics de la capitale agrémenteront les déplacements des usager.er par des bulles poétiques venues de vingt-cinq pays et régions. Cette années, en revanche, les soirées poétiques seront enregistrées chez chacune et chacun des artistes, pour être largement diffusées sur les réseaux sociaux des partenaires du festival. La Maison du Livre proposera par ailleurs de découvrir les poèmes sélectionnés dans son nouvel espace d’exposition, 24 rue de Rome à Saint-Gilles.

Lectures sur les pages Facebook de la Maison du Livre et de Transpoesie les 23/09, 30/09, 07/10 et 14/10

Accès à l’exposition aux horaires d’ouverture de la Biblio

Entrée libre


BABIOLES ET TRÉSORS : LA FACE CACHÉE DE LA LITTÉRATURE BELGE

Du 14 novembre au 31 janvier 2021 - Vernissage le mardi 10 novembre à 18h

Des sabots de bois, une valise, un baromètre holostérique, un panier à chats,... Que peut bien raconter pareil assemblage hétéroclite ? Ces objets ont appartenu, respectivement, à Marie Gevers, Henri Michaux, André-Marcel Adamek et Jacqueline Harpman. Vous les connaissez ? Un peu ? Vaguement ? Passionnément ? L’exposition vous permettra de les découvrir ou de les retrouver.

Les Archives & Musée de la Littérature (AML) ont pour mission de collecter, recenser et mettre à disposition un riche patrimoine d’archives et de documents ayant trait à la littérature et au théâtre belges de langue française. Leurs réserves fourmillent également d’objets divers, généralement peu montrés faute d’espace pour les exposer. La Maison du Livre est ravie de proposer à son public ces babioles qui constituent des trésors cachés, offrant ainsi un accès singulier et ludique à notre littérature.

Saviez-vous que l’unique Prix Nobel de Littérature que la Belgique ait connu, Maurice Maeterlinck, souffrait d’asthme ? Une machine d’assistance respiratoire, en regard d’extraits choisis de ses textes, permettra au visiteur d’en ressentir le rythme, voire le souffle, avec une acuité renouvelée. Une chaise pliante en bois, signée et dédicacée au feutre noir par la romancière Amélie Nothomb à l’occasion de la Foire du Livre de Bruxelles 2005 témoignera du côté pop star de l’écrivaine, évoquant les longues files de lecteurs et lectrices en quête d’une dédicace. Quels objets - usuel ou fétiche - associeriez-vous au poète Émile Verhaeren, au dramaturge Michel de Ghelderode ou au romancier Gaston Compère ? Ces objets valent tantôt pour eux-mêmes, en tant que témoin de leur époque, tantôt pour porter la trace de leur propriétaire et renvoyer à leurs oeuvres. Ils dialogueront avec les textes choisis pour découvrir ou redécouvrir nos écrivains nationaux. Chacun sera replacé dans son contexte historique et rattaché aux courants littéraires et idéologiques qui l’ont traversé (symbolisme, surréalisme, réalisme fantastique, mouvement CoBrA, science-fiction...)

L’exposition sera accessible aux fins lettrés comme aux néophytes, et des visites guidées seront proposées aux écoles comme à tout groupe constitué qui en fera la demande.

Ouverture de l’exposition :

- mardi de 12h à 14h
- mercredi de 14h à 19h
- samedi de 11h à 13h
- dimanche de 14h à 18h
Fermé les week-ends du 26 et 27/12 et du 02 et 03/01

Entrée libre

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !