Mention spéciale jeune auteur

Beaucoup d’enfants n’écrivent pas et, parmi ceux qui écrivent, rares sont ceux qui parviennent à restituer l’esprit de l’enfance. Le jury des jeunes a craqué pour ce texte fantasque, plein d’énergie, dans lequel on meurt beaucoup… Rafaël Isaïa, jeune auteur de 8 ans, vous invite dans une vallée étrange, peuplée de créatures inquiétantes, sur laquelle veillent deux lunes et des milliers d’étoiles.

J’adore lire des BD, jouer aux LEGO et parfois lire des romans et des petits livres. J’aime la nature et les petits rongeurs et j’ai une petite sœur. Je n’aime pas trop écrire mais j’adore inventer des histoires. Ma maman m’a parlé du concours. Au début je n’avais pas d’idée puis j’ai vu mon LEGO hippogriffe. Et alors j’ai eu l’idée de faire un personnage hippogriffe et de faire que les coronavirus sont des personnages méchants. J’avais envie que l’histoire ne soit pas complètement dans le réel mais aussi dans l’imaginaire. Plus tard, j’ai envie d’avoir des enfants et de les emmener dans l’espace ou de devenir explorateur ou scientifique mais c’est risqué alors peut-être faire des BD ! J’ai 9 ans. Mais quand j’ai écrit ce texte, j’avais 8 ans. Je suis né le 9 août 2011. Rafael Isaia

Cliquez ici pour entendre la nouvelle mise en voix par Frédéric Lubansu et Louise Manteau

L’hippogriffe et le coronavirus

Recevoir notre Newsletter

Debout les mots !

ImagiMots !